Bien-être et performance, un rapport de causalité ?

Bien-être et performance, un rapport de causalité ?

« Et toi, qu’est-ce que tu fais dans la vie ? »

Autrefois, le travail était perçu uniquement comme source de revenu pour le salarié. Il a pris aujourd’hui une place considérable dans la société, et est désormais source d’épanouissement personnel et de réalisation de soi.

bien être au travail« Pour 89 % des DRH, le bien-être des salariés est
une préoccupation majeure,
un facteur de productivité de l’entreprise
ainsi qu’un facteur d’attraction des talents »
(source : IFOP pour Malakoff Médéric)


La notion de bien-être au travail englobe de nombreux facteurs autre que la rémunération : la santé et la sécurité, l’intérêt du travail, la lutte contre le stress, ou encore les relations entre collègues.
De plus en plus d’entreprises, pour améliorer les conditions de travail, optent pour des démarches encadrées par des professionnels.
Ces démarches peuvent aller du simple conseil : donner plus d’autonomie, accompagner les salariés en difficultés ; jusqu’à l’aménagement d’espace bien-être : salle de sport, espace de relaxation.

Le bien-être au travail, outre l’aspect de bien-être des salariés, développe aussi la performance de l’entreprise.

10 heures / bonne humeur

Chez ALLIOS EXPERT, nous avons testé un rituel pour dynamiser la performance des collaborateurs, les « 10 heures / bonne humeur ». Le principe est que l’équipe se réunisse un petit moment, pendant lequel une petite activité ludique est proposée à tour de rôle. Ces breaks permettent de nous aérer l’esprit quelques minutes pour pouvoir être plus performant de retour au poste de travail.

Enfin, cette amélioration du bien-être au travail engendre une fidélisation des salariés, ainsi qu’un réel avantage en matière de recrutement. Tous deux facteurs de performance.

Michael M.
Crédits image : Pixabay